mardi 24 juin 2014

Ode au règne de Homo cretinus !


Ishtar, la déesse tutélaire de la caste sacrée des prostituées de Babylone

Vu que les escargots ne sont plus les seuls à baver, je me vois dans le devoir de claquer le bec aux plus lâches, stupides et oisifs représentants de la race humaine. Qu’à cela ne tienne, je vais m’appliquer à leur couper l’herbe sous le pied avec délectation et force zèle. Les fouille-merde n’auront dès lors qu’à bien se tenir !

Ici, je vais m’adonner à l’une de mes spécialités : briser les tabous ! En l’occurrence : la guidance, l’argent et le sexe. Je vous préviens, je n'ai aucune intention de mâcher mes mots, ni user de diplomatie comme je le fais habituellement. Fallait pas me chercher...

Cet article sera sans doute le plus long de ce blog, et je remercie d’avance ceux qui le liront jusqu’au bout. Impossible de le scinder en plusieurs parties, il doit être lu en une traite afin d’éviter au mieux tout quiproquo.

Une question avant tout : voulez-vous suivre l’enseignement d’une personne parlant du domaine qui vous intéresse la bouche pincée et la mine dégoûtée, qui vous assène des leçons à grands coups de réprimandes moralisatrices et reposant uniquement sur des suppositions théoriques et convenues pas la société bien-pensante, parce que "parlons oui, mais surtout, n’agissons pas" ? Si oui, ne vous embêtez pas à lire le reste de cet article, il risque fort de vous déplaire.

Car je ne m’adresse évidemment pas aux frileuses brebis toujours tremblantes devant l’éternel (que ce dernier soit le Clergé, la société, le regard de l’autre et tutti quanti), mais à ceux et celles qui ont soif de liberté, de connaissance, d’évolution, par delà toute dualité et idée reçue débilitante, et qui en ont marre d’être parqués dans des cases, sous cellophane et étiquette au cou.

La guidance

Pour ceux qui ne le savent pas encore, je fais partie d’une confrérie occulte. Nous sommes plusieurs hommes et femmes, de tout âge, à suivre l’enseignement et la guidance d’un Maître occultiste très controversé.

Pourquoi controversé ? Car il a eu le toupet de montrer du doigt les pratiques douteuses de Moryasson, auteur de La Lumière sur le Royaume, qui a eu la prétention de retraduire les œuvres de Franz Bardon à sa sauce, galvaudant ainsi son enseignement. Car il n’a pas hésité à remettre à leur place et renvoyer chez eux des personnes profitant sans vergogne de son enseignement sans faire l’effort de travailler sur elles-mêmes, Parce qu'on ne peut pas l'acheter et encore moins l'abattre, que ce soit à coups de flatteries ou de menaces. Et que quoi que l'on fasse ou dise, il avance envers et contre tout et tous, sans jamais se retourner.

Alors non, contrairement à ce que les coincés du cul en tout genre aimeraient faire croire, on ne fait pas des orgies à longueur de temps, on n'en fait même aucune, et on s'en porte très bien. Si vous voulez quand même y croire, et ce même sans aucune preuve tangible, que vous adhérez au "machin m'a dit que truc a entendu que bidule aurait vu que...", ben faites. Et par la même occasion, allez consulter, parce que vous avez probablement un grave problème à régler...

L'argent


Aaaaaah, mais comment peut-on demander de l'argent pour une opération occulte (sorcière, chamanique, tantrique...) ? Le praticien a reçu un don, il faut en faire profiter son prochain, l'aider à évoluer n'est pas monnayable !

Alors là, je vais me faire une joie de briser vos illusions et fantasmes : rien n'est inné, tout est à acquérir ET entretenir si on veut le garder et le faire fructifier. Les dons "miraculeux", c'est de la foutaise : chacun naît avec des prédispositions particulières, certes, mais on a TOUS le potentiel pour développer TOUTES les capacités psychiques, à divers niveaux certes mais tout de même. Sachant qu'avoir un potentiel ne signifie pas qu'il sera facile d'en profiter. Sachant que le stimuler demande un boulot monstrueux, et des sacrifices en veux-tu en voilà. Mais alors, pourquoi nous ne sommes pas tous des "super(wo)men" ? Parce que la grande majorité des humains sont des feignasses, point.

Pour ce qui est de l'argent, l'adage "tout travail mérite salaire", ça vous parle ? L'enseignement occulte que je donne est payant, en effet. Vous voulez du gratuit et qualitatif ? Ce blog est là pour ça. Si vous voulez de l'inédit et de la matière qui vous fera vraiment avancer profondément dans votre vie, logique que je demande rétribution, que j'entre dans mes frais (temps et énergie) et amortisse mes nombreuses années de labeur passées à bûcher comme une malade pour parvenir à mon niveau actuel (sur lequel je ne cesse de bosser, par ailleurs, car on n'a jamais fini d'apprendre et de se perfectionner).

L'apport spirituel est vital, tout comme le fait de manger et de boire, ou encore de se soigner, entre autres. Nombreux sont ceux qui s'insurgent sur l'aspect payant de consultations, séminaires, stages en rapport au spirituel/occulte... et quand vous allez au resto, vous faites un caca nerveux lorsque le serveur vous apporte l'addition ? Non, parce que manger, c'est une question de vie ou de mort, jusqu'à preuve du contraire... et c'est pas gratuit, fichtre... Il n'y
 a rien qui vous choque, là ? 

Avant de clore ce chapitre, je précise (parce que je les voie arriver d'ici, avec leurs gros sabots, les homo crétinus) : mon propre Guide ne monnaie pas son enseignement, quand à lui. Mais il vous fait bosser comme un forçat. Parce que la maîtrise ne se trouve pas dans les pochettes surprise, et ne s'obtient pas en restant assis (même en position du lotus !) le cul vissé à son coussin de méditation (ou de branlette spirituelle ?) en psalmodiant des OM et en sniffant de l'encens. Ceux qui ne bossent pas, il les gicle. 


Sachant que mon Guide est bien plus sage que moi, donc patient... à bon entendeur...

Le sexe

Et voilà, on y vient, à ce qui fait excite la fourmilière!

Je l'ai fait comprendre à travers plusieurs de mes articles publiés récemment, je pratique la magie sexuelle. Non, pas le touche pipi si cher au newageux de bas-étage, pour ne pas dire l'obsédé fini vautré dans son déni. Mais l'art occulte de haut niveau, au sein duquel on retrouve entre autre le Tantra "rouge" ou encore le Tao sexuel.


Et comment croyez-vous que je puisse en avoir une connaissance, théorique comme pratique, aussi approfondie, une réelle maîtrise permettant d'en user avec efficience et l'enseigner en bonne et due forme ? En me laissant bouffer par les tabous et autres limites paralysantes ? Allons donc! 

Mais commençons par le début...

Avertissement : ce qui va suivre n'est pas une invitation ni incitation à faire ce que je fais ou ai fait (à chacun son chemin d'évolution), mais une mise en lumière pour que les uns comprennent mieux mon approche pratique de l'occulte, et que les autres ferment leur caquet (ce qu'ils ne feront probablement pas, mais vu que cette fois j'aurai élucidé la question, tous pourront constater l'étendue de leur stupidité...).

J'ai toujours eu un tempérament sulfureux, je n'ai honte ni de mon corps, ni de mon pouvoir de séduction, ni de ma sexualité. Que certain(e)s aient un problème avec ça révèle surtout qu'ils (elles) ont des soucis à régler avec eux-mêmes.

La Nature a mis à notre disposition diverses sources d'énergie, le sexe (dans le sens de sexualité) en est une. L'énergie sexuelle (qui est celle de vie, de génération et de régénération, tout simplement), à la fois facile d'accès et très puissante, est, on s'en serait douté, également une des plus ardue à gérer et à maîtriser. Ceci-dit, elle permet bien des usages : développement de sa puissance personnelle et de capacités psychiques multiples et variées, influences en tout genre, sur soi ou autrui, comme sur la santé, même physique, etc.

Nos pulsions, donc y compris celles de nature sexuelle, à l'instar de tout ce qui rayonne de nous, ne nous résument pas mais font intégralement partie de ce que nous sommes. Espérer les éradiquer est aussi idiot qu'impossible, il faut apprendre à les comprendre, à les gérer, afin d'en faire des outils de travail servant notre évolution. Mes pulsions, qu'elles soient sexuelles ou non, je les connais, les accepte et les utilise pour asseoir, avec sagesse et détermination, ma puissance occulte et la développer toujours davantage.

La voie sorcière et tantrique s'est imposée à moi d'aussi loin que je m'en souvienne, profonde et authentique. Celle qui exige le dépassement de ses limites. Ses branches sont nombreuses, et la magie sexuelle est l'une d'entre elles. Etant donné mon tempérament, et mon intolérance à l'assujettissement aux tabous quels qu'ils soient, je me suis écoutée et ai suivi mon intuition comme mon instinct en choisissant d'expérimenter le métier de courtisane, au sens sacré (comme le sont certaines tantrikas et tigresses blanches).


Quoi, elle fait la pute??? Non. Petit cours d'étymologie spécialement dédié à homo crétinus : profitez, c'est gratuit! Le terme "pute", issu du latin putidus, ou encore putere, désigne une chose, une personne ou un acte fétide et puant. En quoi le sexe, rémunéré ou non, serait-il nauséabond? Ce qui pourrait l'être, c'est le manque d'hygiène et, sur un autre plan, d'éthique, ce qui n'est pas forcément en rapport direct avec la sexualité. En outre, ce n'est pas l'acte qui est condamnable, mais la manière dont certain(e)s l’abordent, voire l'imposent. Après, que votre propre sexualité soit putride, voir que vous le soyez vous-même, c’est une autre histoire...


Je répondrai aux questions les plus récurrentes :

Pourquoi user du terme de courtisane plutôt que de prostituée ? Parce qu'il ne s'agit pas que de sexe, mais avant tout de sensualité, de séduction et de partage sur le niveau intellectuel et affectif, et bien entendu (voire surtout) énergétique. En outre, le demandeur paie pour le temps d'accompagnement, pas pour une quelconque prestation sexuelle.

Pourquoi sacrée? Pratiquée depuis la nuit des temps par les initiées (Marie-Madeleine en était une, et il y en eu de nombreuses autres, que cela soit en Ancienne Egypte, en Grèce, en Inde, en Asie, en Scandinavie, en Europe occidentale…), ce que l'on nomme généralement “prostitution sacrée” est l’acte de faire bénéficier, contre rémunération, le demandeur (qu’il en soit conscient ou non) d’un échange (sur divers plans : spirituel, mental, émotionnel et physique/sexuel) propre à stimuler son évolution. Ainsi, on travaille, entre autres, sur divers blocages, physiques comme psychiques, sachant que tout est lié et donc interdépendant.

Quelle différence entre une courtisane/prostituée classique et une courtisane/prostituée sacrée ? Les compétences et l'objectif. Contrairement à la première, la seconde a une grande connaissance de la nature humaine, féminine comme masculine, une non moins grande empathie et aptitude à se gérer autant que de gérer l’autre, mais surtout, la capacité d’utiliser la source énergétique issue de la pratique sexuelle pour agir activement sur le développement et l’évolution du consultant. La courtisane/prostituée sacrée est donc une initiatrice et une thérapeute holistique* à part entière !

Pourquoi cette activité ? Pour les raisons déjà énoncées. En outre, je précise que j'ai choisi de l'exercer de mon propre chef, dans un souci de recherche, de pratique occulte et de développement personnel. Personne ne m'y a obligée ni même ne me l'a proposée. En vérité, c'est moi qui, après mûre réflexion et profonde introspection, ai imposé ce choix à mon entourage!

Pourquoi vient on me voir? Les hommes que j'accepte de suivre sont soit en recherche de réel développement personnel (travail sur par exemple des blocages et des addictions, éveil sensoriel, occulte, initiation tantrique, etc.), soit "souffrent" d’un trop plein d’énergie que je les aide à évacuer en m’en nourrissant occultement, énergie que j’utilise ensuite de diverses manières (il s’agit là d’une application du Vampirisme, un des arts majeurs de la Sorcellerie). 


EDIT 02/2015  : J'ai à présent quitté l'univers de la prostitution, tout simplement parce que cette expérience d'une année et demie m'a largement donné l'occasion de faire le tour de la question et en retirer ce qui pouvait l'être, d'un point de vue humain et occulte. J'ai appris beaucoup de chose sur moi et sur l'autre, et ai pu constater à quel point il est difficile d'ouvrir les yeux de l'homme (et de la femme) en se mettant à son niveau pulsionnel (qu'il s'agisse de sexe ou d'argent). J'ai donc changé mon fusil d'épaule et ai totalement cessé l'activité d'escorting.

Sorcière pratiquante adepte de la Voie de la Main Gauche** dont l’authenticité et la profondeur sont aussi indéniables que la volonté d'étendre ses connaissances, autant théoriques que pratiques, Tantrika et Tigresse pour qui le développement de la sensualité (à entendre des sens, particulièrement psychiques) et du potentiel sexuel relèvent du Sacré et revêtent une grande importance car source de maîtrise et de pouvoir, vous pouvez à présent constater que ma dédication pour l’occulte, l'évolution et l'Art de la Nature, bref, la Vie, n’est pas feinte! 

Je termine par une dédicace à ceux et celles qui, malgré mes éclaircissements, continueront à me médire, sans rien connaître de moi ni de ma pratique, sans même ne m'avoir jamais rencontrée: vous ne faites du tord qu'à vous même en étalant ainsi votre navrante ignorance et ridicule frustration. Vous avez manifestement de gros soucis avec la sexualité en général, et la vôtre en particulier, tout le monde aura à présent pu en faire le constat. D'autre part, non, je n'agis pas occultement sur vous, ce serait accorder trop d'importance aux vermisseaux. Je prends comme un compliment l'intérêt que vous m'accordez, vous, spiritualistes/occultistes de salon, qui avez creusé encore et encore afin de trouver de quoi répandre votre fiel (et oui, je ne me cache pas, j'assume entièrement mes actes, pour ma part!). Vos vies doivent être bien pauvres pour perdre autant de temps à vociférer sur autrui et palabrer dans le vide...



* de holisme, système de pensée pour lequel les caractéristiques d'un être ou d'un ensemble ne peuvent être connues (et donc soignées, entre autres) que lorsqu'on le considère et l'appréhende dans son ensemble.


** La Voie de la Main Gauche regroupe la somme des pratiques à caractère symbolique, psychique et rituelique où l'usage de la sexualité et de l'érotique sont utilisés comme ferment majeur à l'expérience de la félicité. Il s’agit d’un authentique chemin d’évolution reposant sur la liberté, la puissance et la jouissance au sens large du terme. Par opposition, la Voie de la Main Droite est celle où la morale vertueuse et l’ascétisme sont de mise. Ceci étant, croire que ces deux voies sont opposées et incompatibles est une bien funeste erreur et preuve indéniable d'ignorance superstitieuse...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire