lundi 17 août 2015

Pratiquez... et bravez la mort !


Copyright Ambronyx

Bon, le titre est un peu too much, mais il en fallait un résolument accrocheur et pas trop long, donc... Mais je vais vous expliquer tout ça plus en détails. Par un partage d'expérience, parce que c'est ce qui nous impacte le plus, et ce qui nourrit le mieux notre inspiration et motivation.

En début d’après-midi, alors que je rentrais chez moi, je vois sur le rebord du trottoir un moineau couché sur le côté, en train d'agoniser. Il respire difficilement et par à coups, le bec ouvert, les yeux fermés. Il n'a pas l'air blessé, en tout cas aucune blessure n'est apparente.

Impossible de le laisser là, s'il doit mourir au moins que ce soit dans un lieu un peu plus hospitalier. Je prends donc un mouchoir dans mon sac pour ramasser doucement l'oiseau, et l'emmène à cinquante mètres de là dans un petit parc boisé.

Au pied d'un grand arbre, je m'agenouille et pose délicatement le moineau dans l'herbe. Pendant un instant, il m'a semblé que toute vie l'avait quitté, puis l'une de ses paupières se souleva pour se refermer aussitôt. Bon, il est mal en point, mais vivant, c'est déjà ça...

Sans le toucher, j'ai apposé mes mains en coupelle à quelques millimètres au-dessus de lui, et je lui ai transmis de mon magnétisme, puisé à la fois dans la terre et en moi-même (lorsqu'il s'agit d'un être humain, il vaut mieux transmettre le magnétisme puisé uniquement hors de soi).

Plusieurs longues minutes se sont écoulées, mon attention rivée sur la petite bête immobile, si ce n'est son bec que faisait douloureusement vibrer une respiration pénible...

Et tout à coup, l'une de ses pattes bougea, un œil s'ouvrit, se referma, et se rouvrit à nouveau ! L'affaire n'était pas encore gagnée, et je n'étais pas convaincue qu'il s'en sortirait, mais encouragée par ces quelques mouvements, j'intensifiai mon magnétisme pour l'en imprégner.

Quelques minutes plus tard, le moineau eu un sursaut, et se retrouva soudainement en position « assise ». Il clignait davantage des yeux, et sa respiration s'équilibra, même si son épuisement était palpable. Je continuai ma projection, il tourna la tête vers moi et me regarda calmement...

Encore une dizaine de minutes de ce traitement « régénérant » et il se mit debout, puis s'éloigna en sautillant !

Alors oui, ce n'est qu'un moineau, mais c'est tout de même une vie. Et la maîtrise de mon magnétisme, acquis par un entraînement long et fastidieux, toujours d'actualité, m'a permis d'agir de la sorte et de réussir en un temps record à retourner la vapeur.

A la lumière de cette expérience (et j'en ai d'autres analogues), on voit à quel point développer ses capacités psychiques, ce qui passe par un travail profond sur soi et donc de tous les aspects de notre psychisme (pulsionnel, émotionnel, mental, spirituel), peut-être essentiel (sachant que rien qu'avec le magnétisme, on peut faire pleeeiiiin de choses). Car bien entendu ceci n'est pas applicable qu'aux moineaux...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire