mardi 12 février 2013

Sus aux 'crobes venus du froid !




Depuis quelques jours, la neige tombe (presque) sans discontinuer. Et cette fois, elle tient ! En fait, ce n'est pas elle que je n'aime pas, c'est le verglas qui la suit généralement de près... Bref, l'hiver est (enfin) bien là !

7 commentaires:

  1. en diffusion, on a aussi l'huile essentielle de citron qui est la meilleure anti septique aérienne!

    merci pour ton article ma belle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je confirme... mais le citron j'évite, il attise trop ma gourmandise!! :D

      Merci ma Nat, j'en ai autant concernant tes propres articles, plein d'infos et de joie de vivre, c'est fou ce que ça fait du bien ;)

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Je suis tout à fait d'accord avec vos remèdes naturels contre la grippe
    j'ai remarqué une erreur quand vous faites allusion à l'aspirine vous parlez d'acide salicylique;en réalité l'aspirine s'appelle l'acide acétylsalicylique. L'acide salicylique est réservé à l'usage externe
    contre les verrues-les cors éventuellement l'acné . Avant d'être synthétisé, l'aspirine était extraite du saule ( salix)
    Cordialement
    B.REGNIER

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir B. Regnier,

      Sauf erreur, il me semble que l'acide acétylsalicylique est la molécule synthétique "copiée" de l'acide salicylique issue du saule, d'où le nom de cet acide. Celui-ci est également présent (dans une moindre mesure?) dans la reine des prés, Spiraea ulmaria, qui a quant à elle inspiré le terme "aspirine".

      Ceci dit, je ne parlais pas forcément d'Aspirine, mais des cachets contenant de l'acide (acétyl)salicylique, comme Doliprane, Dafalgan, ...

      Mais vous me faites douter du coup, acétyl ou pas, je m'en vais vérifier... Le seul regret que j'ai est probablement de ne pas avoir fait médecine dans ma jeunesse...

      En tout cas merci pour votre commentaire, il va me permettre de consolider encore davantage mes connaissances!

      Supprimer
    2. Après recherches, il s'avère que j'aurais du plutôt parler de saliciline (je corrige ça dans mon article), le principe actif agissant contre la fièvre et la douleur, que contiennent naturellement les feuilles et l'écorce des saules (en différentes proportions selon l'espèce et la partie de l'arbre). L"acide salicylique serait obtenu après manipulation chimique de la saliciline.

      Concernant l'acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom d'aspirine ("a" pour "acétyl", "spir" pour "spiraea" - la reine-des-prés aurait-elle fini par supplanter le saule? - et enfin le suffixe "ine", usuellement utilisé en pharmacopée pour désigner les médicaments), il s'agirait bien d'une substance obtenue par transformation en laboratoire (et non pas "copiée", autant pour moi), plus précisément par acétylation, de l'acide salicylique.

      J'en apprends décidément tous les jours, et j'adore ça ;)

      Supprimer
  3. toujours agréable de te lire Svava.
    Surtout, bien se couvrir la nuit. Limite trop. Transpirer, ca marche super pour moi. Mais il est indispensable d'avoir de quoi se changer rapidement, histoire de ne pas reprendre froid dans un pijama humide.
    bizzz ma belle.

    Chouette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Chouette, j'ai presque envie de dire que là est le seul remède vraiment indispensable : se reposer et suer! Et comme tu le soulignes très justement, l'humidité des vêtements (et du linge de lit, de fait) est à fuir autant que les courants d'air...

      Supprimer