dimanche 11 novembre 2012

Etre Autonome et rester féminine, Est-ce possible ?


Le regard d'autrui n'a pas le pouvoir de décider de qui vous êtes...


Dans l’article précédent est décrit ce que je porte sur moi la plupart du temps (vêtements et matériel) et ce été comme hiver, au boulot comme dans les loisirs, en ville comme dans la nature. Certes, je porte parfois des tenues plus « habillées » en certaines occasions, mais cela reste assez peu fréquent, tout simplement par choix personnel (je n’ai jamais été une vraie citadine, je me plonge dans la nature dès que cela m’est possible). 


Pour ma part, je privilégie le confort et la polyvalence, j'aime pouvoir me promener tranquillement sur tout type de sol (macadam et trottoir, sable, terre pleine, gazon, terrain boueux, flaques d'eau...) sans en pâtir d'une quelconque manière, savoir que je pourrai courir sans me casser la figure après le bus arrivé trop tôt à l'arrêt, ce qui me serait personnellement impossible avec de jolis souliers hauts perchés. 



L'on m'a déjà dit que mon look n'était pas très féminin, remarque venant de personnes ne me connaissant pas, que ce soit des collèges de travail, des passants dans la rue, ou tout simplement ces gens qui aiment par-dessus tout donner leur avis sur des choses (ou des personnes) dont ils ignorent tout. Ma réponse reste invariablement la même : la féminité dépend t'elle d'une tenue vestimentaire? Je connais des camions plus sexy que certaines demoiselles en jupe et talons aiguilles... 

Je précise que je m’adresse ici à ceux et surtout celles qui cherchent à développer leur Autonomie, et ne fais dans le présent article absolument pas une critique de la mode ou du comment untel ou unetelle aime se vêtir. Chacun ses goûts, chacun ses choix, ceci est tout à fait respectable si pleinement assumé ! 



Il est important de comprendre que dans un système d'Autonomie, tenue vestimentaire et matériel transporté correspondent à ce que l'on est et fait, comme cela a déjà été précisé à plusieurs reprises. Ceci-dit, porter des vêtements appropriés à nos activités et à notre mode de vie ne signifie pas pour autant qu’ils doivent nous déplaire esthétiquement parlant. Rappelons également que nous sommes tous différents, en goûts et en personnalité (et c’est tant mieux !) : la tenue (et le matériel) « ultime » n’existe pas, il n’y a que celle que l’on adapte à soi (et non pas aux autres). 

Si l'on porte continuellement des tenues restrictives (qui empêchent de se mouvoir aisément, qui attirent une attention malvenue, qui ne sont pas adaptées au climat ou au terrain…) dans l'espoir de séduire notre entourage (toutes les femmes ne sont évidemment pas dans ce cas, mais il y en a beaucoup), le retour à la réalité risque de faire mal : personne n'est dupe, et certainement pas les personnes qui en valent la peine!

Ceux qui nous connaissent bien et qui nous apprécient pour ce que nous sommes (et non pas pour ce que nous affichons) n’attendent pas que nous arborions une tenue ou une autre. A contrario, ceux qui s’arrêtent à notre look et jugent notre valeur en fonction de celui-ci ne sont pas dignes de notre intérêt. 

Donc, mesdames, portons ce qui nous convient à nous, que cela soit baskets/pantalon ou jupe/talons hauts (ou n’importe quoi d’autre) : la féminité n’a rien à voir avec le look, elle est un état d’esprit et un état d’être ! 

Si le rapport entre tout ceci et la Sorcellerie ne vous saute pas aux yeux, sachez ceci : sur ce chemin d’évolution, l’on apprend à ne plus se rendre dépendant du regard d’autrui,... Autonomie, et donc maîtrise (de soi avant toute chose) sont à ce prix !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire